Les consignateurs d’événements des locomotives, comparables aux boîtes noires en aéronautique, enregistrent une multitude d’informations sur la conduite (vitesse, position de l’embrayage/freinage, point miliaire, coordonnée GPS, heure, direction, etc). En cumulant et en comparant l’information de chaque parcours réalisé, il devient possible de normaliser la conduite et d’éviter les situations dangereuses. Par exemple, l’analyse des excès de vitesse permet de dépêcher une équipe afin d’inspecter le rail et d’éviter un déraillement ultérieur causé par un bris dans la structure. Également, l’étude du respect des signalements aux passages à niveau assure une sécurité pour tous les usagers. Finalement, un mécanicien de locomotive ayant de la difficulté avec un segment du parcours peut obtenir une formation continue sur les simulateurs de conduite et pratiquer des manœuvres. Cet outil additionnel permet d’augmenter l’efficacité du système de gestion de la sécurité (SGS) de l’entreprise.

À la suite d’accidents, il a été démontré que certains mécaniciens de locomotive d’expériences répétaient sans cesse des manœuvres incorrectes. Un tel outil permet de déceler ces lacunes et d’assurer le maintien des bonnes méthodes d’opération.

Recherche financée par :
CRSNG, FRQNT, ArcelorMittal

logo-crsng
logo-quebec-fonds
logo-arcelor

SUIVEZ LA VOIE DE L’INNOVATION

Les projets du Centre d’expertise ferroviaire RAIL sont à l’avant-garde des nouvelles pratiques et des recherches dans le domaine. Parmi ses actifs, le Centre possède un équipement pour inspecter les voies ferrées et des simulateurs de conduite ferroviaire.